Denis Marquet

 

Conférence le vendredi soir avec Marianne Sébastien

« La santé, une relation juste à notre corps »

Lorsque nous étions enfants, notre corps jubilait ! Car il était animé par les élans spontanés de notre désir.
Aujourd’hui, notre corps est trop souvent devenu l’instrument de notre ego, et notre société nous conditionne pour en faire de un objet de narcissisme et un outil au service de nos objectifs personnels. Ainsi, nous nous coupons de la vitalité naturelle de notre corps.
Le mal-être psychique comme la maladie physique nous délivrent peut-être un message : mon corps n’est pas un instrument ou un moyen, il est le lieu de mon vrai désir, et l’espace où je peux rencontrer l’intensité et le sens de ma vie.
La juste relation au corps serait-elle la clé de la santé ?

Denis Marquet est philosophe, thérapeute et romancier. Il se partage entre l’écriture et l’accompagnement de personnes en quête d’accomplissement spirituel et humain.

Son premier roman, Colère, est un best-seller traduit en 8 langues. Le Testament du Roc, son cinquième roman, raconte l’histoire de Jésus par les yeux de son disciple Pierre. Ses deux derniers essais, Osez désirer tout et Aimez à l’infini (Flammarion) conjuguent philosophie et spiritualité pour un large public.

«  »

 

Chers amis,

J’ai la joie de partager avec vous l’entretien que j’ai eu sur la chaîne Hymmédia avec Laurent Fendt au sujet de mon dernier livre :  « Aimez à l’infini » :