Nell Grand Duc

 

Atelier Découverte : 

« Ecriture intuitive par l’imaginaire » 

Petit topo sur le fonctionnement du cerveau/réseaux de connexion psychiques et influence sur notre vie

 Temps 1 : Méditation : ouverture à notre infinité intérieure, porte d’entrée à l’imaginaire
– Temps 2 : « Les messages de votre âme » : Choisissez une thématique qui vous concerne. A l’aide de 3 supports illustrés (Cartes oracle), dégagez les mots-clés, les ressentis, les idées qui vous viennent et composez vous-même une histoire, ou une phrase qui vous parle, inventez, usez de votre folle imagination pour faire parler les cartes entre elles au sujet de la thématique choisie.

(Le choix d’une thématique n’est pas obligatoire, vous pouvez simplement laissez venir les informations naturellement).

 

Auteure du livre : « Le silence des rêves »

https://www.nellgrand-duc.com/

 

 

 

 Nell Grand Duc, mon parcours :

Les pieds sur Terre, la tête dans les étoiles…

Petite, j’aimais lire et inventer des histoires. Surtout inventer : j’ai des tonnes de cassettes audio sur lesquelles j’avais enregistré l’histoire d’une famille dont j’avais crée les personnages. Mon rêve était de devenir réalisatrice de cinéma.

A 30 ans, alors que je ne lisais plus vraiment, l’inspiration m’est retombée dessus comme par magie :

j’ai commencé un récit autour d’un personnage, puis un deuxième, puis un troisième, un quatrième, etc…

et c’est devenu un roman, le premier!

Après avoir cherché ma voie et effectué plusieurs formations dans divers domaines d’activités, je suis aujourd’hui nounou à temps partiel.

J’ai aéré volontairement mon emploi du temps pour m’investir davantage dans l’écriture de romans, les contes pour enfants, et des ateliers bien-être, ce qui est la seule activité où je ne regarde plus l’heure,

j’en oublie même de manger !

Depuis toujours, une part de ma vie est dans la réalité, l’autre, dans ma tête et dans mes rêves.

Une atmosphère, une musique, les mots d’une personne, et l’histoire commence…

Ma vie, mon univers, c’est comme dans un film. Le monde ne me suffit pas alors j’invente autre chose.